La Gare Rosa Parks change tout

Le 13 décembre dernier ouvrait la Gare Rosa Parks. J’ai attendu un peu avant d’en faire un premier bilan et je ne peux nier que l’impact est bien plus important que je ne l’avais anticipé. On peut désormais (presque) dire que nous vivons dans Paris.

rosaparks-quai

En effet, n’être plus qu’à une station de Magenta/Gare du Nord et deux de Haussman/St Lazare nous permet de rejoindre le centre de Paris bien plus rapidement qu’auparavant.

Tout d’abord, le trajet à pied jusqu’à la Gare Rosa Parks est bien plus rapide que celui vers le métro Corentin Cariou (7 minutes contre 12, à peu près).

Voici les temps moyens que j’ai mesurés ou calculés (pour un adulte sans bagage) vers les points principaux de Paris, en incluant la marche à pied depuis la ZAC Claude Bernard :

Gare du Nord (jusqu’aux voies Grandes Lignes) :
30 minutes via Corentin Cariou
15 minutes via Rosa Parks

Gare Saint-Lazare (jusqu’aux voies Grandes Lignes) :
40 minutes via Corentin Cariou
20 minutes via Rosa Parks

Gare de l’Est (jusqu’aux voies Grandes Lignes) :
25 minutes via Corentin Cariou
35 minutes via Rosa Parks
Et oui, Corentin Cariou reste utile dans certains cas !

Gare de Lyon (jusqu’aux voies Grandes Lignes) :
45 minutes via Corentin Cariou
30 minutes via Rosa Parks

Gare Montparnasse (jusqu’aux voies Grandes Lignes) :
45 minutes via Corentin Cariou
35 minutes via Rosa Parks

Les Halles
40 minutes via Corentin Cariou
25 minutes via Rosa Parks

République
30 minutes via Corentin Cariou
25 minutes via Rosa Parks

Grand Palais ou Palais de la Découverte
45 minutes via Corentin Cariou
35 minutes via Rosa Parks

Jardin du Luxembourg
40 minutes via Corentin Cariou
30 minutes via Rosa Parks

Jardin des Plantes
45 minutes via Corentin Cariou
35 minutes via Rosa Parks

Bibliothèque François Mitterrand
50 minutes via Corentin Cariou
45 minutes via Rosa Parks

Tour Eiffel
50 minutes via Corentin Cariou
45 minutes via Rosa Parks

Je pourrais continuer comme ça pendant un moment ! Au quotidien, pour se promener dans Paris ou partir en voyage, la Gare Rosa Parks désenclave notre quartier de façon impressionnante. Sans compter l’ouverture vers la ligne E qui mène à certains jolis endroits d’Île-de-France, dont la forêt d’Armainvilliers.

Cette même ligne va être prolongée vers l’ouest, via Porte Maillot, La Défense et Nanterre (en 2020), puis vers Poissy et Mantes-La-Jolie (en 2022).

Notons que la fréquence des trains est satisfaisante en période de pointe, par contre, en période creuse, on peut attendre parfois près de 10 minutes. Cela reste raisonnable, mais parfois un peu frustrant.

Une gare très agréable

gare-rosa-parks-passage

La gare en elle-même est agréable. Le passage sous les rails est lumineux et ne résonne pas. On accède très rapidement aux quais, grâce aux escalators, ascenseurs et passerelles. Les quais en lui-même est très pratique, large, lumineux, couvert, avec les trains dans chaque direction toujours du même côté.

Les deux stations Vélib’ et la station Véligo (qui permet de ranger son vélo personnel près de la gare) rendent bien service aussi.

On note aussi l’arrivée prochaine d’un Hubiz (nouvelle version des Relay H, ça fera enfin un point presse dans le quartier !) et d’un Subway.

L’esplanade devant la Gare est jolie. Par contre, la voirie autour de l’entrepôt Macdonald n’étant pas encore terminée, des voitures circulent sur la place, c’est désagréable. Il n’est pas clair si cette situation va durer ou si elle n’est que temporaire, mais actuellement, c’est le bazar. Il serait temps aussi d’enlever plusieurs barrières qui ne servent plus à rien sur les trottoirs, à part gêner les piétons.

La passage piéton qui nous mène vers la rue Gaston Tessier et la Cité Michelet ne dessert pas des endroits très intéressants pour nous, sauf pour des cas très particuliers

Au final, cette Gare Rosa Parks redonne un sacré souffle au quartier, qui n’avançait plus trop ces derniers temps. Au quotidien, elle nous facilite bien la vie, et il suffit de voir le nombre de personnes qui utilisent la gare pour se rendre compte que c’est le cas pour beaucoup de gens.

C’est une belle réussite, et c’est un râleur chronique qui vous le dit !

4 Comments

  1. Ransonnette

    Ah oui ça change la vie, moi qui travaille vers Saint Lazare, ayant essayé tous les moyens possibles pour me rendre au travail (bus, tramway et métro), il n’y a pas photo, 7 minutes pour faire Saint Lazare à Rosa Parks, soit une retour de 30 minutes au total de porte à porte, c’est génial.

    Merci pour toutes ces infos Thomas

  2. Bonjour,
    J’habite pour ma part face à la gare, dont l’écho des micros résonne incessamment au fil des annonces sncf!
    Depuis hier cest le “pompon” puisqu’en raison du mouvement de grève, les agents qui diffusent le annonces aux voyageurs redoublent de zèle et hurlent littéralement dans les hauts parleurs. Je peux vous dire qu’il ya comme un parfum de guerre ( ou d’état d’urgence..) à Rosa Parks. Et que les riverains sont les premiers à en pâtir!

  3. Bourriot

    Bonjour,
    A propos de la gare ‘… Nous habitons au 74 rue Césaria Evora, au pied du tram, face à la gare Rosa Parks. Depuis quelques mois, le volume sonore des annonces du RER à définitivement augmenté de façon totalement déraisonnable. Nous nous sommes déjà manifesté au près du guichet de la gare, puis avons écrit 2 lettres. Nous avons reçu une réponse courtoise de la RATP mais rien n.a changé !! A priori, il est compliqué de descendre le volume alors que les employés de la Gare souffrent également de ce volume. Que faire ?

    Un autre problème : le parvis de la gare ainsi que le pied des immeubles rue Césaria Evora ne sont pas nettoyés. Les papiers sont ramassés mais le sol n’est pas nettoyé et cela devient vraiment sale !

    Cependant, au delà de cela , nous sommes vraiment contents d’être là et de l’évolution du quartier.
    Merci à Thomas pour le blog qui nous accompagne depuis notre arrivée en juillet 2015.
    bien à vous tous, carole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *