Communiqué de presse des parents d’élèves

Voici un communiqué de presse des parents d’élèves des écoles des 118 et 141 boulevard Macdonald, Paris 19e.

Le premier écoquartier de Paris n’a pas assez de profs pour ses écoles !

La ZAC Claude Bernard, premier écoquartier de Paris, et l’Entrepôt Macdonald, qui sont les deux premiers quartiers de l’ensemble du Grand Projet de Renouvellement Urbain Paris Nord-Est accueillent de nouveaux habitants toutes les semaines.

Malheureusement, depuis 4 ans, les effectifs d’enseignants pour les écoles du 118 et 141 boulevard Macdonald (Paris 19) ne sont jamais prévus en tenant compte des arrivées continues de nouveaux élèves.

Cette année encore, seuls 2 nouveaux postes sont prévus pour la rentrée 2016/2017, en se basant uniquement sur le nombre d’inscriptions au mois de janvier. Depuis cette date, il y a eu 50 nouvelles inscriptions, et cela continue encore au rythme de 3 par semaine, en moyenne.

Ces 50 nouveaux inscrits sont donc répartis dans des classes surchargées (26,2 élèves en moyenne en maternelle ; 29,2 en élémentaire), alors que les écoles font partie du Réseau d’Éducation Prioritaire (REP).

Comme chaque année depuis la création du quartier, de nouvelles inscriptions auront lieu durant l’été, et au-delà. En effet, près de 200 logements restent à pourvoir dans les immeubles les plus récents. Les effectifs des classes seront donc démentiels dès septembre, et vont s’aggraver dans le courant de l’année scolaire.

L’Académie de Paris ne veut rien entendre, prétextant que les nouvelles inscriptions sont impossibles à prévoir. Pourtant, les études sociologiques de l’arrondissement et le nombre de logements permettent de faire des statistiques afin d’anticiper l’arrivée d’élèves.

D’ailleurs, dès la conception de ce nouveau quartier Rosa Parks / Macdonald, les écoles ont été dimensionnées pour accueillir tous les enfants du quartier (22 classes en tout ; actuellement seulement 10 sont occupées). Si la Mairie de Paris a pu anticiper le nombre d’enfants des années avant leur arrivée, l’Académie doit pouvoir le faire pour la rentrée prochaine !

Les postes d’enseignants seront peut-être créés en septembre, face au nombre de nouveaux inscrits, mais les parents d’élèves et les équipes pédagogiques souhaitent éviter ces créations dans l’urgence, comme ça a été le cas chaque année.
Ils demandent que, dès ce mois de juin, soit acté l’ouverture de 4, voire 5 postes d’enseignants, au lieu des 2 actuellement prévus.

Suite à la mobilisation des parents, des syndicats et de l’équipe pédagogique, la création d’une troisième classe (en élémentaire) est désormais évoquée par l’Académie. Si ce poste d’enseignant reste encore à confirmer, les parents d’élèves et l’équipe pédagogique insistent sur le fait qu’il sera insuffisant.
L’ouverture d’une quatrième classe (en maternelle) est essentielle, afin que l’école du 141 boulevard Macdonald puisse proposer un parcours de la Petite Section au CE2, ce qui est indispensable, au vu des inscriptions actuelles et à venir.
Sans cette 4e classe, cette continuité pédagogique est impossible et la composition des classes entre les deux écoles nécessitera une séparation de fratries.
Les effectifs actuels en maternelle dépassent déjà le seuil pour l’ouverture de cette 4e classe, et ce sans compter les inscriptions qui continuent.

Depuis 5 ans, les enfants du quartier n’ont jamais connu une scolarité sereine, avec des triples, voir des quadruples niveaux, des ouvertures de classe en urgence, sans fournitures, etc.

Ceci n’est pas du tout l’image du nouveau quartier de Paris, vitrine de la Mairie et de la Région, avec le chantier pharaonique de la réhabilitation des Entrepôts Macdonald (le plus long bâtiment de Paris), l’ouverture du Cargo (incubateur de start’ups) et de la Gare Rosa Parks, inaugurée par le Premier Ministre le 6 février dernier.

Parmi les 5 axes du projet pédagogique 2013/2016 de l’Académie de Paris, on peut en retenir les deux derniers :

  • Mettre en œuvre des parcours scolaires fluides et adaptés à chaque élève ;
  • Créer un cadre serein et respectueux de tous pour des apprentissages de qualité.

Il est temps que l’Académie respecte ses engagements et arrête d’avoir une vision à court-terme de l’éducation

Le communiqué de presse en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.