Vill’Up a ouvert !

On l’avait un peu oublié, avec le retard pris l’année dernière, mais le centre commercial Vill’Up ouvre aujourd’hui juste à côté de la Cité des Sciences.

villup-avec-logo
Ceci est une vision d’artiste AVANT l’ouverture…

Bon, un centre commercial de plus, ça fait pas rêver… Faisons quand même le tour du propriétaire :

Un multiplexe

Pathé ouvre un cinéma de 16 salles. Bon, c’est sûr, nous avons déjà un UGC juste à côté et ce dernier a déjà du mal à remplir ses salles… J’imagine que Pathé vise avant tout le public de la Cité des Sciences, et qu’UGC vise plutôt les habitants.

En tous cas, on note l’existence d’une salle IMAX (super-méga-grand écran) et d’une salle Dolby Atmos (c’est du son spatialisé devant, derrière, sur les côtés et en-haut, mais c’est surtout une autre façon, bien plus efficace, de préparer le son dans un film). Bon, le ciné étant un peu mon rayon, j’avoue, j’aime bien l’idée de ces deux salles…

Des attractions

Je n’ai pas tout compris, mais il y a un tube de chute libre de 14m de haut et des “expériences” en 3D, avec des écrans 360°, des sièges qui bougent et tout ça. Un peu comme au Futuroscope, j’imagine.

Des magasins, bien sûr !

Les boutiques semblent assez tournées vers les enfants, avec le réseau ÏDKIDS (qui comprend Oxybul, Obaïbi, Okaïdi et Jacadi).

Après, il y a plusieurs boutiques de vêtements (pour les grands aussi !), dont une boutique éphémère de créateurs, avec uniquement des créations artisanales et françaises.

Notons aussi l’arrivée à Paris de Cultura, qui est, pour ceux qui ne connaissent pas, dans la même veine que la FNAC (bien que les rayons Livres et Musiques semblent moins fournis, et qu’on y trouvera en plus de papeterie, des jeux, des loisirs créatifs, etc.).

Des restaurants et autres…

Il s’agit d’une offre qui semble sur le papier un peu changer de l’offre de centre commercial classique. On note la présence d’un Indiana Café (!), d’un salon de thé, d’une épicerie dite “fine”, d’un traiteur italien, d’un Papabubble (excellents bonbons artisanaux), d’une boutique de thés, de la cuisine couplée à de luminothérapie (!) et même d’un diner à l’américaine (si, si !).
Reste à voir si la qualité suit, ce dont je doute, mais on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise.

 

Bref, avec tout ça, et les boutiques restant à ouvrir sur le boulevard Macdonald, on va avoir de moins en moins besoin d’aller loin dans Paris ou en banlieue pour le shopping. C’est déjà ça.
Par contre, pour le quotidien (boucherie, boulangerie, primeur, etc.), il faut toujours sortir du quartier…

4 Comments

  1. Nanou

    Merci Thomas pour ce magnifique blog , il est vrai que nous avons besoin d’une vraie boulangerie, d’un primeur ,une boucherie ,et peut être une poissonnerie ,un fleuriste ,et un picard ,du côté de la porte de la villette il n’y a rien ,il faut penser aux personnes agés .

    1. Florent

      Je ne sais pas si j’habite dans le même quartier, car considérer qu’il n’y a pas de boucherie quand on est à 2 pas de la Villette et de sa demi-douzaine de boucherie, depuis le tradi Lalauze au kasher Ensalem, me semble étrange. Il y a aussi une poissonnerie à Corentin Cariou (donc moins loin que Vill’Up).

      Pour le primeur, les Vergers de Champlain, chaque lundi à la gare, permettent de commander plus que le panier hebdomadaire. C’est déjà ça.

      Le directeur du Parks a déclaré la semaine dernière l’arrivée prévue d’un fleuriste, et sa recherche d’une boulangerie tradi (en espérant qu’on ne vise pas directement les boulangeries bobos comme à Pajol ou à Bercy). Picard à refuser de venir, étant implanté déjà à 10 minutes (aux Orgues). A suivre donc.

      1. Manu

        En quoi Picard est-il un commerce de proximité ? Les produits surgelés sont une pure hérésie en termes de gaspillage énergétique. Il serait temps d’arrêter de vouloir ce genre de commerces pour qu’un quartier soit “vivant” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.